Bonsoir à tous

Je suis en classe de seconde à Lyon. Ce mercredi en cours de francais nous avions à écrire un dilemne tragique avec un monologue délibératif en prose ou en vers en temps limité 2 heures noté sur 10.

Voici le texte que j’ai composé. Dites moi ce que vous en pensez (en toute honnêteté!)

(Don Emilio,seul,le visage enfoui sous ses mains.)

Meurtri jusqu’au fond de ma chair

Tel un fantôme, j’arpente mon palais,j’erre,j’erre,j’erre

O misérable vie!Suis je contraint au malheur?

Mais qui donc a ravi mon bohneur?

C’était d’aimer la plus belle fille de ces contrées

Hélas mon meilleur ami l’a injurié

Il faut perdre un ami et me venger

Le cruel, l’ingrat, le chatier?

Qui aime bien chatie bien!

Qui aime bien chatie bien?

Le cruel, l’ingrat, le goujat

Je le regrette déjà

Perdre mon fidèle ami et entretenir ma flamme

Ou conserver mon ami et perdre ma flamme

Telle est la question

Tel est le poison

Faut-il laisser un affront impuni ?

Faut-il perdre un ami ?

Le Destin me joue des tours !

Puis-je vivre sans amour ?

M’es tu donné pour venger mon honneur ?

M’es tu donné pour briser mon coeur?

Courons à la Faucheuse !

Je dois à ma maitresse aussi bien qu’à mon confident

J’attire la haine et le courroux de ma femme en restant indifférent

Je perds mon ami en choissisant ma mie

Je perds le sens de la vie en perdant mon ami

Mon mal augmente à vouloir le diminuer

Qui peut mon mal atténuer?

Alllons mon âme puisqu’il faut choisir

Allons mon âme puisqu’il faut mourir

Se retirer sans ovation

Mourir sans honneur et sans raison

Allons mon épee sauvons l’honneur

En effet mon esprit s’était déçu

Devenu tout confus

Je veux une famille fonder

Avec l’être si cher aimée

Je regrette ma négligence

Hâtons nous à la vengeance

Et tout honteux d’avoir tant hésité

Ne soyons plus attristé

Puisque un choix il fallait opérer

Même si mon meilleur ami est l’offenseur de ma dulcinée..

Karim, élève en 2nde au lycée Lumière à Lyon